MISSION B : Au cœur de l’Urgence

La MISSION B est, avec la formation et les dispositifs de secours, la troisième action dans le quotidien des secouristes. Un déclenchement pour une mission B consiste à apporter un soutien et renfort humain, matériel et logistique lors d’un événement sortant de l’ordinaire. Les situations sont variées mais la réponse est toujours rapide et efficace.

La protection civile de Gironde a connu une forte mobilisation de ses équipes en cette fin d’année. Cet article se veut un moyen de remercier ces bénévoles et saluer tout le travail qui a été accompli.

INTEMPÉRIES : catastrophe imprévisible et mobilisation générale.

Les catastrophes climatiques font partie des plus difficiles à prévoir à temps. Elles sont aussi un grand point d’entraînement des Missions B. Reconnaissance, déblaiement, pompage et nettoyage sont autant de services que l’expertise de nos équipes peut apporter.

La situation

Les inondations des 14 et 15 octobre ont été dévastatrices dans tout le département de l’Aude. Elles ont causé la mort de 15 personnes et blessé 99 autres. Un appel à la mobilisation et au rassemblement des bénévoles de la protection civile a immédiatement suivi. De l’Aude comme d’autres départements dans toute la France.

Les dommages sont importants : 50 routes totalement impraticables, des ponts à remplacer, des bâtiments municipaux, scolaires ou de services fermés, des milliers de maisons et biens  dégradés. Mais au milieu de ces dégâts matériels, c’est surtout plus de 1000 personnes évacuées, 250 prises en charge dans des  centres d’hébergements d’urgence et des centaines de familles privées d’eau et d’électricité qui vont avoir besoin d’aide et de soutien.

La réponse

Dans ce contexte, les secouristes de la Protection civile et d’autres associations de sécurité civile se regroupent par équipe afin de mener à bien des missions de reconnaissance, d’accueil des sinistrés, de soutien psychologique et d’aide à la remise en état de ce qui a été détruit ou endommagé.

Une première colonne de renfort de la Gironde de 7 secouristes partira en direction de l’Aude dès le 16 octobre. Une seconde de 10 secouristes partira le 22 octobre.

Cette mission B se révélera hors normes. Et pour cela, monsieur Paul FRANCHETERRE, président de la FNPC, rejoindra quelques jours les presque 200 bénévoles sur place. Il leur apportera ainsi soutien et remerciements pour tout le travail accompli :

« Les maires de Trèbes et de Saint Hilaire que j’ai rencontré ont témoignés avec simplicité et émotions leur reconnaissance pour le travail considérable de la Protection Civile tant au niveau technique qu’au niveau du soutien psychologique saluant le dévouement et le professionnalisme de nos intervenants.

[…]Notre mobilisation a démontré notre réactivité et nos capacités opérationnelles dont nous pouvons être fiers. »

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le prochain article, vous pourrez revivre une partie de la mobilisation de nos bénévoles venus en aide aux sinistrés de la route.

 

A très vite 🙂

Laisser une réponse

X