GURP TT 2019 – Vue des secours

En 2019, nous allons présenter chaque mois un DPS qui fut particulièrement important sur le département. L’occasion ainsi de remercier la mobilisation de nos bénévoles, mais également de présenter la grande diversité de postes de secours auxquels participe la Protection Civile de Gironde. Le poste qui inaugure notre année est la GURP TT 2019 – 17e édition.

JANVIER : Une rentrée à toute allure

Grande course de moto et quad s’étant déroulée les samedi 12 et dimanche 13 janvier à Grayan-et-l’Hôpital et la GURP est chaque année une étape importante des championnats de France des sables 24MX.

On ne fait pas durer le suspense plus longtemps sur des résultats déjà largement connus : cette année c’est le britannique Nathan WATSON qui a remporté la course, suivi par Yentel Martens et Milko Potisek.

© François Cruchet

Parlons donc de secourisme.

Les motocross constituent des postes récurrents pour nos équipes qui suivent différents championnats tout au long de l’année, un des objectifs sera d’intervenir avec rapidité, efficacité et cela sans gêner le bon déroulement de la course.

La spécificité du motocross et des courses sur circuit

Qu’ils soient professionnels ou amateurs, jeunes ou moins jeunes, chaque pilote qui s’engage sur une course connait sa machine et souhaite gagner. Les pannes, les chutes ou les sorties de routes sont monnaie courante tout au long de l’entraînement, seulement l’enjeu d’une course leur fait souvent prendre plus de risques.

Nos équipes sont situés tout au long du parcours, le plus souvent dans des virages stratégiques et par binôme. Le but étant que chaque pilote soit toujours visible par un de nos bénévoles peu importe sa position sur le circuit.

En action

En cas de chute requérant notre intervention, un premier binôme partira en reconnaissance. La course ne s’arrête pas mais les pilotes sont prévenus qu’il y a un incident sur le parcours par les commissaires de course. Notre prise en charge doit donc être rapide afin d’écarter au plus vite le danger de sur-accident que présente notre apparition sur le circuit.

Les traumatismes étant les interventions les plus courantes sur ce type de poste, il est fréquent qu’un renfort en secouriste et matériel soit nécessaire. Nous sommes souvent contraints d’effectuer des immobilisations tout en ayant les motos et autres engins passant tout près de nous.

On ne vous le cache pas, il s’agit souvent de postes difficile physiquement mais ils peuvent l’être également émotionnellement.

La GURP TT – 17e édition.

Cette année, c’était un peu moins d’une cinquantaine de secouristes qui se sont relayés samedi et dimanche sur la course. Qu’ils soient des férus de moto et quad ou accro à l’adrénaline, chacun d’entre eux connait l’importance de ce poste pour le motocross girondin et met un point d’honneur à essayer d’y participer chaque année.

Ce qu’il nous faut retenir

Les postes comme la GURP répondent souvent à l’adage du « tout ou rien » pour les secouristes. Les conditions climatiques, de courses ou encore l’enjeu sont tout autant de critères qui peuvent faire passer un championnat sans incidents de courses à un véritable marathon de prises en charges.

Cette année fort heureusement aura fait partie des années calmes. En effet, sur 20h de postes nos secouristes auront eu à intervenir sur 12 prises en charges traumatiques dont 2 ont nécessité un transfert sur un centre hospitalier.

Le bilan lui était à la bonne humeur pour nos bénévoles qui ont pu ouvrir la saison des motocross 2019 de la meilleure des manières !

A très vite 🙂

Laisser une réponse

X