faire un don à la protection civile

COVID-19 : Les Médiateurs De Lutte Anti-Covid

Dans la continuité de la stratégie nationale « TESTER – ALERTER – PROTEGER », l’ARS de Nouvelle-Aquitaine a mobilisé la Protection Civile de Gironde dans une nouvelle opération d’envergure.

En effet, depuis bientôt 3 mois, nous sommes en capacité de mettre à la disposition de l’Agence Régionale de Santé deux équipes de Médiateurs de lutte Anti-Covid (M-LAC). Au total, 16 intervenants-secouristes les composent . Ces volontaires, sont aides-soignants, ancien service civique ou retraité, et sont temporairement salariés affectés à cette mission.

Après avoir suivi une formation en interne supervisée par le CHU de Bordeaux et l’Assurance Maladie, les deux équipes de Médiateurs ont déjà effectué plus de 200 heures d’activités opérationnelles.

« L’activité de secourisme a considérablement changé, on a dû apprendre de nouvelles techniques pour s’adapter à cette crise sanitaire. C’est là qu’on remarque la bonne volonté des bénévoles. Malgré la pandémie, ils se mobilisent avec grand professionnalisme. » explique Jules Henderson, Médiateur de la Protection Civile de Gironde.

Opération de dépistage massif à Bazas (33)

 

En quoi consistent leurs missions ?

Les médiateurs de Lutte Anti-Covid ont pour principale mission le dépistage massif et temporaire partout en Nouvelle-Aquitaine. On pourrait les comparer à des centres de dépistages mobiles. Ainsi, ils permettent de se rapprocher au plus près d’une population ciblée et d’éviter les déplacements jusqu’aux centres de dépistages « fixes ».

Jules Henderson, Médiateurs LAC

Un personnel paramédical supervise chacune des équipes. Les médiateurs assurent le geste de prélèvement nasopharyngé et le    « contact tracing » afin de briser les potentielles chaines de contamination. Ils fournissent des conseils de qualité aussi bien en termes de prévention qu’en cas de cas positif à la Covid-19.

Lorsqu’ils ne sont pas mobilisés pour des dépistages, les médiateurs LAC peuvent réaliser des transports sanitaires de personnes souffrant de la Covid-19, sous demande de l’autorité sanitaire.

« Ce ne sont pas les mêmes missions. On ne parle plus de secourisme classique, mais bien d’assistance à la population dans une période inhabituelle. Le relationnel avec les personnes a changé, notamment à cause des gestes barrières. Malgré tout, on parvient à garder un contact avec les personnes isolées. On a dû s’adapter aux protocoles de désinfection beaucoup plus poussés qu’avant la crise sanitaire. Un transport durait au maximum 40 minutes, maintenant avec la désinfection totale de la cellule, au minimum 1 heure. »

Véritables acteurs de la lutte contre l’épidémie, nos équipes mobiles continuent de sillonner la région sous l’étroite collaboration entre la Protection Civile de Gironde et l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

 

 

Besoin d'aide ?

Toute l’équipe de la Protection Civile est à votre service et répondra à toutes vos questions.